Après 6 mois de préparation et de travaux, l’atelier finit par émerger de cette ancienne cave de vigneron. Un nouvel espace pour créer, mais aussi pour vous recevoir, et vous présenter ces dernières créations. Et pourquoi pas pour y faire vos premiers pas ou vos cuissons !

  • Théières et tasses
  • Bols
  • Vases
  • Pots, soucoupes…

Je vous attends, venez prendre une tasse de thé dans une belle tasse en raku !

J’y serai !

L’association Sauvegarde du Patrimoine d’Epeugney et l’association des Parents d’Elèves Cademène-Epeugney-Rurey organisent le Marché de Noël annuel d’Epeugney les 7 et 8 décembre, samedi de 15h à 19h, dimanche de 10h à 18h.

Des exposants répartis dans 7 salles au centre du village. Artisanat, produits régionaux,…
Cette année encore de nouvelles décorations et plus d’animations,…
De nombreux exposants répartis dans 7 salles : décorations de Noël, idées cadeaux, déco,… artisanat, poterie, bijoux, textiles, fer forgé, lampes, produits bien-être, jeux de société,… produits commerce équitable, bio et produits régionaux.

Cette année toujours plus d’animations :

  • Démonstrations de danse Country, samedi 16h et 18h et dimanche à 16h
  • Descente du Père Noël, samedi 18h30 – Place de l’église
  • Chants des enfants de l’école, dimanche à 15h
  • Tables démonstrations de jeux “différents et originaux“
  • Maquillage enfants
  • Pêche à la ligne
  • Visites du père Noël, vers 16 h
  • Animations musicales (fanfare, orgue de Barbarie)
  • Espace photo dans le “Traineau du Père Noël“
  • Promenades en calèche, dimanche

    Restauration (Tartiflette, gaufres, crêpes,…)
    Buvette – Tombola

J’y serai !
L’association Anim’Ornans dressera son 13e marché de Noël de tradition du vendredi 29 novembre au dimanche 1er décembre 2019 à Ornans.

Plus d’une centaine d’exposants sont installés de la Place Courbet à l’église Saint-Laurent. Traversez la passerelle ou le grand pont pour découvrir les belles décorations de Noël confectionnées par les bénévoles de l’association.

Pendant ces trois jours de fête, nous vous invitons à franchir les portes de l’église pour écouter des concerts, des groupes musicaux, des chœurs d’adultes … l’esprit « Noël » est au rendez-vous !

L’association « La Vouivre » emmènera le père noël et ses lutins vendredi et samedi soir sur le site de l’église en canoë (descente aux flambeaux).

Parade de noël vendredi soir pour l’inauguration de cette 13e édition et feu d’artifice samedi soir.

Entrée gratuite.

Animations pour tous.

Infos pratiques

Début : 29.11.2019 à 17h00
Fin : 01.12.2019 à 18h00

Le travail du potier, artisan du secret se fonde dans la patience, la rigueur et la difficulté, l’étrangeté des alentours, le feu et les poussières de bois, les soupirs et l’eau, sachant qu’une brindille suffit à déposer le témoignage d’une suffocation, le déploiement d’une solitude.

Placé dans les meilleures conditions possibles, mais ne pouvant tout prévoir, tout saisir, il s’engage totalement dans l’aventure, décide de faire un saut dans l’inconnu et prend le risque de s’abandonner à la chance.

Ce n’est qu’après la sortie du four, quand ses pièces naîtront pour la seconde fois, qu’il saura si la chance est récompense, miracle, inespéré.

Elles dont les mêmes éléments, à la fois les distinguent et les joignent, leur donnent autonomie et dépendance, leur donnent leur beauté unique, leur chance.
En effet, chaque objet a reçu différemment l’émail liquide, à chacun son hasard d’imprécision, sa vague de couleur inscrite, indélébile.
La répétition de l’attention donnée à chacun d’eux a donné lieu à une hésitation, une imprudence, un accident de parcours.
La collusion dans le four, le rapprochement, l’attouchement, le point d’attache ! savoir que la pièce raku n’est pas un objet fini, il est chair, lumière, espace, sensations !

La chance du potier, c’est d’avoir vu la rencontre possible entre la terre et le ciel, entre la terre lourde aux pieds et ses yeux fixés au ciel, c’est de ne pas contourner l’obstacle, mais le pénétrer sans résister au milieu de lui, avec ses peurs, ses faiblesses, ses abandons, c’est maintenir dans la nuit, jusqu’à trouver l’étoile, c’est de se reconnaître pour ce qu’il est et d’être celui-là, c’est d’être habité par la perfection et de vouloir la rejoindre, c’est la rencontre de sa part humaine avec sa part divine, c’est d’accepter l’apport de cette force invisible qui l’envahit, fait alliance avec le travail de la spontanéité et l’impulsion qui jaillit d’une sensibilité à fleur de peau pour donner naissance à l’œuvre, c’est reconnaître le lieu précis pour passer de l’autre côté du pont et être la bonne rive de lui-même.

C’est d’avoir atteint, les yeux ouverts, la pure dimension où le feu ne brûle pas, où la force ne fait pas chuter.

La chance du potier ?

Elle est faite de ce qu’il fait mais cela ne suffit pas, pour une part, elle est mystère, et lorsqu’elle est présente elle le baigne et le surprend ; pourtant rien n’est moins surprenant mais toujours, l’extrême beauté, I’extrême intelligence, I’extrême amour sont bouleversants, surprenants.

Elle est subtile et légère comme la poussière dans le rayon de soleil. On ne peut la saisir. On y voit la poussière ou l’or. La chance c’est l’or de la poussière.

Elle le sépare plutôt du reste du monde et fait ses bonheurs secrets.

La chance du lecteur c’est que le raku se revendique lui-même devant l’effacement de son créateur, mais aussi, imprégné de la responsabilité et la re-connaissance qui se sont installées entre eux.

Quand je découvre un objet raku, ce n’est pas que la sensation instinctive qu’elle peut déclencher qui m’émeut mais aussi, l’instant d’essoufflement, d’hésitation qui me maintient à la surface, dans l’inquiétante fascination des apparences, avant de plonger dans l’impossible profondeur.

Alors…

je m’embarque avec eux et me laisse dériver dans leur primitive simplicité. Chance !

Marie-France Vilcoq